Axe 1
Mots clés
Application de ces méthodologies à l'aire épistémologique de l'Antiquité classique.
Images
Mythes
Fictions
Axes méthodologiques
Bilans et prospectives
Voyages gréco-romains
 
Méthodologie de l'imaginaire : aspects théoriques et modélisations.
Images, mythes et fictions. Méthodologies. Voyages greco-romains.
 
Coordinateur : Pr. Joël THOMAS [Lien]
 
Dans le cadre du VECT, l'Axe 1 se fixe pour objet l'exploration de deux champs principaux d'investigation : la diffusion et la mise en place d'une réflexion théorique autour de toutes les méthodologies prenant pour champ l'étude de l'imaginaire. En particulier, trois domaines seront plus particulièrement explorés :
 
1 : La notion de structures anthropologiques de l'imaginaire, telle que la définit G. Durand. On essaiera de fédérer une réflexion globale autour de cette approche anthropologique innovante, afin de mieux la diffuser auprès des chercheurs en Sciences Humaines, et de leur en proposer une présentation synoptique et pédagogique
 
2 : Ce qu'il est convenu de définir comme les pensées du complexe, autour des théories de l'école de Palo Alto, et de leurs applications européennes, en particulier celles d'Edgar Morin.
 
3 : Les dérivations de la Gestalttheorie, ou Théorie de la Forme, appliquées à une histoire de l'image et de l'imaginaire.
Référence
Ce qui est proposé, c'est une relecture de la culture gréco-romaine, à la lumière de ces nouvelles herméneutiques. Après en avoir exploré des domaines particuliers (poésie; roman, théâtre, corpus mythique, iconographie), on tentera de faire une synthèse de cet imaginaire antique, dans ses dynamismes organisateurs, puis dans ses relations avec l'imaginaire de l'Europe occidentale. Pour une meilleure compréhension, les partenaires de cet axe ne s'interdiront pas certains élargissements comparatistes, qui permettront de mieux saisir le phénomène complexe des permanences et des mutations des constellations imaginaires, prises dans leurs métamorphoses en diachronie.
 
Ces élargissements pourront se situer aussi bien en amont (étude de la naissance et de l'émergence de la pensée symbolique, dès le paléolithique, puis au néolithique) qu'en aval (comparaison de thématiques suivies depuis l'Antiquité jusqu'au Moyen Age ou à la Renaissance ; application des thématiques de l'imaginaire à des domaines contemporains où l'Antiquité classique est souvent prise comme un adjuvant détourné de son contexte, par exemple dans une entreprise publicitaire Un axe privilégié d'application sera l'étude des mythes classiques : une relecture à la lumière des méthodologies de l'imaginaire permet d'élaborer une forme souple de taxinomie : la notion de système mythologique, qui permet à la fois une meilleure compréhension de la complexité du mythe, des dynamismes de l'imaginaire antique, et des liens qui peuvent s'établir entre les mythes classiques et nos mythes contemporains.
Une production de J. Thomas (L'imaginaire de l'Homme romain ; dualité et complexité, Bruxelles, Latomus, 2006) se fixe pour objectif de systématiser les acquis actuels, et de présenter un état des lieux qui fasse apparaître la fécondité des innovations théoriques apportées par l'anthropologie de l'imaginaire appliquée à la culture et à la littérature de l'Antiquité gréco-romaine.
Chercher
AccueilPrésentationActualitésAxesEquipeInternationalFormationPublicationsLiensContacts 
Voyages Echanges Confrontations Transformations                                             (Equipe EA 2983)
Université de Perpignan Via Domitia, LSH
52, avenue Paul Alduy, 66860 Perpignan CEDEX, France - Tél. : +33 (0)4 68 66 17 77